Le manager de transition dans l’air du temps - Atorus Executive
874
post-template-default,single,single-post,postid-874,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Le manager de transition dans l’air du temps

Le manager de transition dans l’air du temps

« A l’heure de l’ubérisation et des recrutements 3.0, le manager de transition se trouve dans l’air du temps » selon M. Hombrouck.
Marie Hombrouck, directrice associée du cabinet Atorus Executive, spécialisé dans le recrutement en urgence, nous explique les avantages du recours à un manager de transition dans le secteur juridique.

Face à la restructuration globale d’un grand groupe international, le recours à un manager de transition peut être une solution, notamment pour gérer le corporate. Explication.

A l’annonce d’une opération exceptionnelle, quels réflexes doit avoir un directeur juridique quant à la gestion de ses équipes ?

Lorsqu’on doit faire face à une surcharge de travail ou à une opération de grande envergure, le premier réflexe est de se demander si les personnes de son équipe peuvent faire l’opération. Parfois, recourir à ses ressources internes comporte certaines limites. Très souvent, les équipes sont déjà en sous-effectif ou l’on ne dispose pas des ressources internes compétentes. Il arrive également que, pour des raisons stratégiques, certains groupes ne souhaitent pas impliquer leurs salariés dans un projet particulièrement confidentiel. Le directeur juridique sera alors dans l’obligation de se tourner vers des ressources externes. Faire appel à un avocat est une solution parfaitement adaptée pour un besoin ponctuel, notamment pour valider un point précis de droit. Toutefois, y avoir recours en tant que in-house sur plusieurs mois peut se révéler très coûteux pour l’entreprise. Solliciter un manager de transition peut alors s’avérer être une bonne option.

Pourquoi est-ce intéressant, pour l’entreprise, de recourir à un manager de transition ?

Le management de transition est issu d’une pratique internationale qui, au fur et à mesure, s’est appliquée au secteur financier, puis aux ressources humaines – notamment dans le cadre de plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) – et aujourd’hui, au secteur juridique. Le manager de transition est un juriste très expérimenté qui dispose de connaissances techniques et d’une bonne capacité d’adaptation au niveau relationnel. Il saura apporter un regard précis sur l’opération et il dédiera 100 % de ses compétences à la problématique de l’entreprise. D’un point de vue comptable, c’est également avantageux : contrairement au salariat qui entre sur la ligne comptable « salaire », le manager de transition est une prestation de services. Le plus souvent, il est embauché en portage salarial ou en free lance. Enfin, c’est la garantie de bénéficier d’une certaine agilité dans ses équipes. Vous ne payez que les prestations effectuées, le fameux « pay as you go ». A l’heure de l’ubérisation et des recrutements 3.0, le manager de transition se trouve dans l’air du temps. C’est une véritable tendance 2017.

Quel est l’avantage du portage salarial ?

Le portage salarial présente l’avantage de la souplesse contrairement à d’autres contrats de travail comme le CDD ou le CDI. La société de portage va gérer tout l’aspect administratif (déclaration préalable à l’embauche, rédaction du contrat, etc.). Cela permet d’avoir une vraie flexibilité du travail, notamment pour les périodes de préavis.

A quel moment fait-on appel au manager de transition ?

Dès l’annonce de la restructuration ou de l’opération, vous pouvez contacter un cabinet spécialisé dans ce type de recrutement. Le recrutement peut être fait dans un délai très rapide. Vous pouvez obtenir une réponse en 48h. En moyenne, le processus de recrutement est de 15 jours. Dans le cas de la restructuration d’un grand groupe, le recrutement peut être plus conséquent. Mon expérience m’a amené à recruter en un mois car il s’agissait d’un recrutement particulièrement complexe (missions spécifiques, gros enjeux). Ce qui reste très court néanmoins.

Quelles sont les qualités d’un bon manager de transition ?

Il doit être un très bon communicant, pour s’adapter rapidement à la culture de l’entreprise et être orienté business. C’est une personne expérimentée, qui sait gérer les crises interne et externe. Il est également très fin dans la gestion de son réseau pour anticiper les inter-missions.

 

Merci à Marie HOMBROUCK pour cet article paru le 14/03/2017 sur le site Actuel Direction Juridique :

http://www.actuel-direction-juridique.fr/content/lheure-de-luberisation-et-des-recrutements-30-le-manager-de-transition-se-trouve-dans-lair